OKI par CURRO
OKI par CURRO

PRESENTATION DU CHEVAL MINORQUIN

Généralités

 

Sur l'île de Minorque, le cheval a toujours été l'objet d'une estime particulière, rarement rencontrée concernant d'autres espèces animales.
Par le passé, le cheval était utilisé pour toutes sortes de tâches, pas seulement pour les travaux des champs, porter des charges ou tirer des charrettes ... mais aussi et surtout en tant qu'authentique protagoniste des grandes fêtes, où il démontrait, et continue de démontrer, ses excellentes capacités de cheval de selle.

Au cours de ces manifestations, on peut le voir exécuter des mouvements assimilés à des défenses, comme « le bot », le demi-tour sur les postérieurs, le trot rassemblé.

L'extraordinaire particularité fonctionnelle du cheval Minorquine, ce qui le rend unique dans le monde hippique, c'est sa grande facilité à se dresser sur ses postérieurs, à pouvoir se tenir et se déplacer sur plusieurs mètres, voire dizaines de mètres, dans cette position : LE BOT .

Jour après jour, le cheval Minorquine s'est façonné, jusqu'à avoir aujourd'hui un singulier caractère méditerranéen, doté de ses caractéristiques propres : rusticité, noblesse. Avec un comportement d'entier bien marqué, ce qui le rend gai et joyeux sous la selle .

 

Avec la révolution industrielle, le cheval noble a été quelque peu oublié au fond des écuries. Pour survivre, il a dû rivaliser dans tous types de disciplines, avec tous types de chevaux.

On peut donc affirmer avec satisfaction qu'il a aujourd'hui récupéré ses lettres de noblesse, et qu'il est rôdé à toutes les disciplines équestres de notre société actuelle.

La preuve en est qu'en 1988 a été ouvert le Livre Généalogique de la Race, avec 613 chevaux inscrits !

Ils constituent une race singulière de chevaux autochtones, s'agissant davantage d'une particularité ethnique de l'espèce équine au patrimoine génétique propre, distincte des autres chevaux composant la mosaïque raciale Espagnole, avec une personnalité et un cachet remarquables à l'échelle internationale.

Reconnaissance de la race minorquine

Pour tous ceux qui souhaiteraient connaître l'histoire des chevaux Minorquines dans ses moindres détails, nous recommandons l'excellent livre de Alfonso Buenaventura, édité en 2003, « Las razas autoctonas de Menorca ».
C'est notre référence ...

PRMe au Castéra

 

Véritable référence du Minorquine hors du berceau de race, nous disposons d'un cheptel de poulinières, de poulains et pouliches en élevage, et d'un étalon de la lignée remarquable de OKI par CURRO,  le très beau ADAGIO D.C. disponible à la monte publique.

ADAGIO du Castera, produit maison par MAR GALGANA et OKI, a été  présenté à la commission d'approbation des  reproducteurs qui avait lieu en France en juin 2013, et a été approuvé étalon à l'âge de 3 ans, obtenant la mention "APTO" haut la main, malgré son très jeune âge !...


Au Haras du Castéra, les Minorquines sont élevés, mais aussi montés, travaillés aux longues rênes, et attelés.

ADAGIO D.C. à 4 mois
ADAGIO D.C. à 4 mois
ADAGIO D.C. à 4 ans
ADAGIO D.C. à 4 ans

 

 

 

Tombé « enamorado » des chevaux de pure race Minorquine, le Haras du Castéra tend aujourd'hui à diversifier son élevage par, pour et à travers eux !

Nous sommes convaincus que ce Cheval, par ses aptitudes, sa beauté, sa polyvalence et son bon caractère, peut et doit avoir un réel avenir dans le monde de l'Equitation moderne.


Nous pouvons prétendre aujourd'hui assez bien Le connaître pour affirmer qu'il s'agit d'un Cheval noble, de sang chaud, sobre, rustique, résistant et énergique, et doté d'un mental remarquablement stable et sûr !!! Excellent cheval de selle, de loisir, et bien sûr de Dressage et d'équitation de travail, il peut, par ses capacités extraordinaires, exceller en tout. Fiable et puissant, il fait aussi un formidable cheval d'attelage.

Mais le Pure Race Minorquine n'est pas un cheval ordinaire. Il possède une aptitude qui lui est propre, celle de se lever sur ses postérieurs, et de se déplacer ainsi sur plusieurs mètres, voire dizaines de mètres chez certains sujets !!! C'est ce que sur son île natale on appelle « le Bot ». Cette attitude impressionnante additionnée à ses innombrables qualités, le prédispose souvent au milieu plus spécifique du Spectacle.